IPAG

Accueil du site > Offres d’emploi > Emplois contractuels > Ingénieur(e) traitement du signal radar


                             


Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Ingénieur(e) traitement du signal radar

Informations générales

Référence : UMR5274-VALDEL1-004 Lieu de travail : GRENOBLE Date de publication : mercredi 19 septembre 2018 Type de contrat : CDD Technique/Administratif Durée du contrat : 12 mois Date d’embauche prévue : 1 octobre 2018 Quotité de travail : Temps complet Rémunération : entre 2076 et 2648€ bruts Niveau d’études souhaité : Bac+5 Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L’IPAG (Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble) recrute sur un contrat CDD un ingénieur pour contribuer au développement du segment sol de l’instrument RIME sur la mission JUICE (ESA)

Rime est le radar sondeur de la mission JUICE de l’Agence Spatial Européenne. Cet instrument est destiné à sonder le sous-sol d’Europe et de Ganymède, lunes glacées de Jupiter, afin de comprendre la structure et la dynamique de ces plates-formes glacières. L’interprétation des données du radar Rime nécessite la simulation conjointe des signaux mesurés. L’IPAG est acteur majeur de ces simulations avec une grande expérience issues des radars Marsis / Mars Express (ESA) et SHARAD / MRO (NASA).

Pour JUICE nous souhaitons intégrer les simulations au segment sol afin de produire de manière systématique les données nécessaires à l’interprétation des mesures et de les archiver conjointement. Afin de reproduire au mieux les observations, il est important d’appliquer aux signaux simulés les distorsions ou les traitements qui sont subis par les mesures réelles. Cela nécessite une modélisation de bout en bout de la chaine de mesure : antennes, électronique, procédure calibration, traitement.

Activités

La personne recrutée sera en charge de l’analyse du système radar en considérant les contraintes inhérentes à la mission spatiale Juice et aux objectifs scientifiques adressés par l’instrument RIME. Elle devra modéliser le système radar : la réponse de l’électronique et des traitements, les distorsions introduites par électronique et les antennes, les calibrations. Il devra analyser leur impact sur les performances de l’instrument et sur la qualité de l’image finale puis implémenter cette modélisation au sein d’une chaîne de traitement intégrée au segment sol de l’instrument. L’ingénieur recruté fera ainsi le lien entre la problématique scientifique, l’instrument et les outils informatiques de traitement sol.

Compétences

Le poste requiert une bonne connaissance du traitement du signal analogique et en informatique, ainsi qu’une compréhension de l’électronique radiofréquence et numérique. Une culture en système radar est souhaitable. Contexte de travail

L’institut de Planétologie & d’Astrophysique de Grenoble (IPAG) est une unité mixte de recherche ayant pour tutelle le CNRS et l’Université Grenoble Alpes. L’IPAG est membre de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG). Ses thématiques de recherches sont l’astrophysique, les sciences planétaires et le développement de projet instrumentaux sur les télescopes terrestres et/ou spatiaux. Le laboratoire rassemble environ 150 personnes dont 90 personnels permanents, répartis en équipes thématiques ou services métiers. La mission proposée se déroulera en collaboration dans le cadre du consortium international RIME/JUICE.

Candidatures : merci de postuler uniquement via le portail emploi du CNRS


Sous la tutelle de:

tutelles

Sous la tutelle de:

CNRS Université Grenoble Alpes