IPAG

Accueil du site > Science pour tous > Faits Marquants


                             


Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Faits Marquants

Lorsque parmi les recherches effectuées au laboratoire, certains résultats sont susceptibles d’intéresser une plus large audience, ils sont alors mis en valeur notamment à travers la rédaction de communiqués de presse et mis "à la une" du site de l’IPAG.

Une étrange planète entourée de trois Soleils

Une équipe d’astronomes a capturé, au moyen de l’instrument SPHERE installé sur le Très Grand Télescope de l’ESO, l’image de la toute première planète décrivant une orbite excentrée à l’intérieur d’un système d’étoiles triple. L’orbite d’une telle planète devrait être instable, au point de rapidement l’éjecter du système. Tel n’est toutefois pas le cas. Cette observation inattendue laisse supposer que l’existence de tels systèmes pourrait être plus fréquente que prévu. Les résultats de cette étude sont parus au sein de l’édition en ligne de la revue Science du 7 juillet 2016.

Des macromolécules organiques détectées par Rosetta dans la comète Tchoury

Une équipe scientifique internationale impliquant des chercheurs de l’UPEC, des universités d’Orléans, Paris-Sud et Grenoble-Alpes, et du CNRS a détecté de la matière organique de haut poids moléculaire dans les poussières éjectées par le noyau de la comète. Ces résultats, issus de l’instrument COSIMA (Mission Rosetta), sont publiés dans la revue Nature et en ligne le 7 septembre 2016.

On a retrouvé Philae ! L’équipe CONSERT de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (CNRS/Université Grenoble Alpes) au cœur de cette aventure.

Le 2 septembre dernier, la caméra OSIRIS à bord de Rosetta a pris des images de l’atterrisseur Philae sur la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Il se trouve dans une anfractuosité, au cœur de la zone prédite par le radar CONSERT


Sous la tutelle de:

tutelles

Sous la tutelle de:

CNRS Université Grenoble Alpes