IPAG

Accueil du site > Science pour tous > Faits Marquants


                             


Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Faits Marquants

Lorsque parmi les recherches effectuées au laboratoire, certains résultats sont susceptibles d’intéresser une plus large audience, ils sont alors mis en valeur notamment à travers la rédaction de communiqués de presse et mis "à la une" du site de l’IPAG.

Tchouri sous l’œil de Rosetta

De forme surprenante en deux lobes et de forte porosité, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko (surnommée Tchouri) révèle une large gamme de caractéristiques grâce aux instruments MIRO, VIRTIS et OSIRIS de la mission Rosetta de l’ESA, à laquelle participent notamment des chercheurs du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de plusieurs universités, avec le soutien du CNES. Les premiers résultats d’observation de ces instruments sont publiés dans la revue Science du 23 janvier. L’instrument VIRTIS auquel sont associés des chercheurs de l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (IPAG - CNRS/UJF) montre notamment que la comète est très sombre et chaude (180-230K) et est riche en matériaux organiques avec très peu de glace (< 1%) en surface. L’instrument RPC-ICA a quant à lui retracé l’évolution de la magnétosphère de la comète alors que l’instrument ROSINA cherche les témoins de la naissance du Système solaire.

l’Université Grenoble Alpes dépose sa candidature aux Initiatives d’excellence (IDEX)

La communauté d’universités et établissements (ComUE) Université Grenoble Alpes a déposé mercredi 21 janvier un projet d’Initiative d’Excellence nommé “Université Grenoble Alpes : Université de l’innovation”. Le projet est porté par Patrick Lévy, président de l’Université Joseph Fourier, et est déposé par la ComUE Université Grenoble Alpes pour le compte de douze institutions partenaires.

Planck dévoile le côté dynamique de l’Univers

La collaboration Planck vient de révéler les données issues des quatre années d’observation du satellite Planck de l’Agence spatiale européenne (ESA). La mission Planck est dédiée à l’étude du rayonnement fossile, l’écho lumineux du Big-Bang. Les mesures, faites dans neuf bandes de fréquence, permettent de construire des cartes de la température du ciel mais aussi de sa polarisation linéaire. En outre, en combinant leurs données, les collaborations Planck et BICEP2/Keck ont montré que la détection des ondes gravitationnelles primordiales à travers l’observation de la polarisation du fond diffus cosmologique n’a pas encore eu lieu. Des chercheurs de l’IPAG ont contribué à l’analyse des données de l’instrument HFI sur Planck.


Sous la tutelle de:

tutelles

Sous la tutelle de:

CNRS Université Joseph Fourier